Page 3 - Vues du Zinc n°48

Version HTML de base

n°48
/ Vues du Zinc
3
Marchés
Façades en zinc :
le nouveau visage du bâtiment
Le zinc en façade est de plus en plus connu des acteurs de la filière. Les prescriptions de
la maîtrise d’œuvre, la réalisation de chantiers de toutes tailles et la croissance régulière
des volumes montrent l’engouement du zinc en bardage. Tant mieux car le marché
potentiel de la façade est énorme !
La réglementation thermique dynamise le marché de l’ITE
La RT 2012 renforce les critères de gestion d’énergie : une consom-
mation moyenne d’énergie primaire (avant transformation et transport)
inférieure à 50 kWh/m²/an pour toutes les constructions neuves. Il est
clairement établi que la réduction des consommations d’énergie des
bâtiments passe en grande partie par la limitation des déperditions
calorifiques et tout particulièrement par l’isolation des façades.
Avec les critères de la RT 2012, les solutions d’isolation thermique
par l’extérieur (ITE) sont de plus en plus pertinentes. Si l’ITE est
encore mineure en France et représente moins de 10 % du marché
global de l’isolation, ce retard par rapport à d’autres pays européens
(pays du nord notamment) sera comblé progressivement et dans le
temps par les contraintes imposées par la RT.
De plus en plus de logements collectifs neufs bénéficient d’une ITE.
Les estimations font état d’environ 60 % de logements collectifs neufs
actuellement isolés par l’extérieur. Ce n’était pas le cas il y a encore
quelques années, et cela explique la progression régulière des bar-
dages, notamment en zinc, malgré la morosité générale du moment.
Un marché potentiel énorme
Si le marché du neuf est aujourd’hui visé par l’ITE, le marché de l’an-
cien reste toujours très important avec des problématiques définies :
mauvaise isolation, mauvais état visuel, valorisation du patrimoine,
etc.
Les estimations pour les travaux de rénovation thermique des logements
anciens sont impressionnantes : quelques 18 millions de logements
individuels et 13 millions de logements collectifs sur la prochaine
décennie. Cela se traduit par un potentiel de plusieurs dizaines de
millions de m² en ITE, avec une part non négligeable en bardage.
Dans ce cadre aussi, la recherche de nouveaux systèmes esthétiques
et isolants favorisant une baisse de la consommation énergétique du
bâtiment est forte. Les différents systèmes de bardage en zinc sont
tous adaptés à la réhabilitation : c’est l’une des raisons qui explique
la demande croissante de ces produits également en rénovation.
Le zinc : évolution logique de la façade
Les systèmes de bardage, vêtage et vêture représentent aujourd’hui
1/3 des façades isolées.
L’isolation thermique par l’extérieur a changé la façon d’aborder la
conception du bâtiment. La peau extérieure qui doit recouvrir l’isola-
tion incite à un choix sûr : matériaux pérennes et sans entretien,
intégration dans l’environnement, gestion des finitions, etc. Ce choix,
les architectes le font de plus en plus avec le zinc qui répond aux
attentes citées.
Depuis une dizaine d’années, on constate une tendance pour des
enveloppes de bâtiment aux architectures affirmées. La façade, qui
reste la partie la plus visible, n’hésite pas à jouer les associations de
matériaux, les mélanges d’aspects de surface, les ruptures de rythme.
Le zinc, à travers des solutions esthétiques très différentes selon les
systèmes employés, des aspects de surface variés et une polyvalence
sans égal, s’impose dans tous les paysages, et pas uniquement urbains.
Enfin, la gestion du chantier en collaboration avec l’entreprise est
primordiale : le savoir-faire des entreprises de pose travaillant le zinc
permet une confiance accrue du maître d’œuvre quant au résultat
final attendu.
La filière bâtiment ne se trompe pas : le zinc s’impose de plus en
plus comme une réponse pertinente et logique aux attentes environ-
nementales et de performance énergétique. Son avenir est très
prometteur.
52 %
Non résidentiel
48 %
Résidentiel
9 %
9 %
1%
Répartition des façades en zinc (en % de m²)
52 %
Non résidentiel
48 %
Résidentiel
44 %
9 %
9 %
19 %
4 %
1%
14 %
Logements collectifs
Logements individuels
Bâtiments administratifs
Santé/social
Bâtiments industriels/agricoles
Bureaux/commerces
Culture/loisirs
52 %
Non résidentiel
48 %
Résidentiel
44 %
9 %
9 %
19 %
4 %
1%
14 %
Logements collectifs
Logements individue s
Bâtiments administratifs
Santé/social
Bâtiments industriels/agricoles
Bureaux/co merces
Culture/loisirs
Types de bâtiment avec bardage en zinc (en % de m²)