Page 11 - Vues du Zinc n°48

Version HTML de base

n°48
/ Vues du Zinc
11
Initiatives
Remerciements
Vues du Zinc
a été
réalisé grâce à la
précieuse collaboration
des équipes VMZINC
®
Directeur
de la publication
Roger Baltus
Rédaction
Jean-Marc Brujaille
Philippe Dumas
Fabien Moulin
Barbara Nordberg
Chef de projet
& Maquette
Emmanuelle Derdinger
Photos
Paul Kozlowski
www.photoarchitecture.com
Impression
Imprimerie Vincent
Voyage de presse à Nantes
Le nouveau bâtiment de l’architecte Gaëlle
Péneau a été l’occasion de réunir le 31 mai
dernier quelques journalistes de la presse
professionnelle et d’aller à la rencontre
d’une architecture urbaine et audacieuse,
où le zinc habille à la fois les façades du
bâtiment mais couvre également la toiture
en shed, tout en intégrant des panneaux
photovoltaïques.
Guidé par l’architecte, le groupe a découvert avec
intérêt un ouvrage en fin de réalisation.
Une rencontre, à laquelle se sont associés tout
naturellement l’entreprise de pose – Raimond
Couverture – et le maître d’ouvrage – SARL DT6/ADI,
témoignant ainsi de la bonne collaboration existante
entre tous les acteurs du projet.
Le zinc a été sélectionné pour ses qualités esthétiques
et l’offre des aspects de surface VMZINC
®
disponible.
Le QUARTZ-ZINC
®
et le PIGMENTO
®
rouge terre, qui
couvrent la façade selon la technique du joint debout,
créent 1000 m² de damier de zinc bicolore qui appuie
la conception architecturale du projet. Les qualités
environnementales du matériau (durabilité, absence
d’entretien, recyclabilité), ainsi que le système
photovoltaïque proposé par VMZINC
®
ont participé à la
labellisation BBC du bâtiment.
Reposant sur une structure en béton, le bâtiment se
caractérise par des façades légères. Le volume sur rue
est isolé par l’extérieur : isolant de 160 mm, pare-pluie,
volige éclaircie et zinc.
Le concept du projet
Inscrit dans le cadre du projet de l’Ile de Nantes, cet
immeuble doit accueillir 105 logements, des bureaux
et des commerces. Situé à la jonction de plusieurs
paysages, le site se traverse en voiture, en tramway ou
en train. Un défilement rapide qui permet de percevoir
le bâtiment comme une « séquence filmique». Une
perception dont s’est inspiré l’architecte. Ainsi les
façades ont été habillées de bandes verticales bico-
lores accentuant le côté cinétique.